De grandes avancées en 2016 pour les programmes Entrepreneurs du Monde !

Nous sommes heureux de partager avec vous nos avancées 2016, programme par programme !

120 000 micro-entrepreneurs soutenus dans 11 pays

23 000 familles équipées de lampes et réchauds

avec nos 20 partenaires locaux et leurs 850 salariés très impliqués

 

Entrepreneurs du Monde en Haïti

MICROFINANCE SOCIALE : PALMIS MIKWOFINANS SOSYAL

En 2016, Palmis Mikwofinans Sosyal (PMS) a soutenu 12 188 micro-entrepreneurs via 9 agences. Elle a amélioré ses kits de formation et dispensé au total 1 600 formations économiques et 2 000 formations de sensibilisation sociale. Elle a aussi actualisé sa politique de crédit. Un partenariat a été établi avec Handicap International pour favoriser l’insertion économique de personnes en situation de handicap.

ACCES à l’ENERGIE : PALMIS ENEJI

L’entreprise sociale haïtienne PALMIS ENEJi (PE) créée par Entrepreneurs du Monde en 2012 a ouvert en 2016 un 4e point relai à Saint Marc. Elle est donc implantée désormais dans 3 départements sur 10 : L’Ouest (Port-au-Prince), l’Artibonite (Saint-Marc) et le Centre (Hinche). Ses ventes ont doublé cette année : 12 868 équipements en 2016, contre 6 383 en 2015. Les équipements PALMIS ENEJi vendus en 2016 vont permettre à 10 294 nouvelles familles au total de bénéficier de 18,6 millions d’heures d’éclairage, d’économiser 905 130 €, d’épargner 25 100 t de bois et d’émettre 34 100 t de CO2 en moins.

APPUI à la TPE : OSEZ L’ENTREPRISE

Osez l’Entreprise (OE) créé après le séisme pour contribuer à la relance du tissu économique, soutient la création de Très Petites Entreprises (TPE) pérennes et créatrices d’emploi. Progressivement, elle a adapté ses services aux besoins croissants et développé une expertise reconnue en matière de formation.  Aujourd’hui, elle appuie donc des entrepreneurs directement mais aussi indirectement, en formant les animateurs d’autres organisations.

HABITAT : ATPROCOM

ATPROCOM est issue du programme Habitat d’Entrepreneurs du Monde, un projet atypique né de la nécessité de participer à la reconstruction du pays après le séisme de 2010. Cette entreprise sociale réunit des maçons et charpentiers formés à la construction parasismique à ossature bois. Elle est en train de devenir une véritable référence dans le pays. En 2016, elle s’est notamment engagée dans la reconstruction dans les zones ravagées par l’ouragan Matthew..

 

Entrepreneurs du Monde au Burkina Faso

 MICROFINANCE SOCIALE : YIKRI

YIKRI, démarrée en 2015, a amorcé une forte et saine croissance en 2016 : l’équipe a ouvert trois nouveaux points de service, dont un en province et deux en milieu rural limitrophe de Ouagadougou. Pour assurer cette croissance, l’équipe s’est étoffée et structurée (38 personnes). Fin 2016, elle servait 6 172 micro-entrepreneurs, dont 87% de femmes. YIKRI a aussi obtenu son agrément en microfinance dans un délai record.

PARTENARIAT AVEC LA FONDATION L’OCCITANE

Fin 2016, grâce au programme mené avec le Groupe L’Occitane, notre partenaire AsIEnA touchait plus de 8 000 femmes, en majorité des productrices de karité. Toutes ont accès à l’épargne, au microcrédit et à des formations interactives : après 14 modules économiques (calcul du prix de vente, gestion du stock, anticipation des risques), les femmes profitent aujourd’hui de sensibilisations plus sociales pour faire progresser l’ensemble de leur famille.

ACCES A L’ENERGIE : NAFA NAANA

En 2016, pour faire connaître l’impact de ses réchauds, ses lampes et kits solaires sur la santé, le budget et l’environnement, Nafa Naana a réalisé 630 animations commerciales et 943 séances de démonstration lors de réunions organisées par des associations, des groupements, des syndicats, des mutuelles, des organisations paysannes. Grâce à cette forte implication, l’équipe a vendu 12 054 équipements. Nafa Naana est aujourd’hui active dans 3 régions et souhaite étendre ses services à celle du Centre-Ouest.

 

Entrepreneurs du Monde au Togo

MICROFINANCE SOCIALE : ASSILASSIME

Créée en 2012 par Entrepreneurs du Monde, Assilassimé a soutenu deux fois plus de micro-entrepreneurs que l’an dernier (17 775 en 2016 contre 8 285 en 2015 dont 98% de femmes), au sein de 477 groupes. L’en-cours de crédit était de 1,1 million d’euros au 31/12/2016 et sa viabilité financière est passée de 28 à 57%.

ACCES à l’ENERGIE : MIVO

Après une année 2015 difficile, Mivo Energie a connu une année 2016 très dynamique : elle a diversifié sa gamme et vendu plus de 3 000 kits et lampes solaires, réchauds à gaz et foyers améliorés à bois/charbon (contre 830 l’an dernier). L’introduction du réchaud à gaz, notamment, a été un succès : 900 kits ont été vendus sur le dernier trimestre. Son réseau de distribution s’est étendu vers la zone rurale de Kpalimé et compte aujourd’hui 66 revendeurs microfranchisés et grands comptes, dont une majorité de femmes.

 

 Entrepreneurs du Monde au Sénégal

MICROFINANCE SOCIALE : BAMTAARE

La mutuelle BAMTAARE, créée par des femmes au Nord-Est du Sénégal, a reçu en 2016 l’appui technique d’Entrepreneurs du Monde pour rationaliser, renforcer et pérenniser son soutien aux cultivatrices, éleveuses, tisseuses, commerçantes de cette région rurale et pauvre. En améliorant ainsi sa gestion, ses outils, ses formations et ses capacités d’accompagnement social, l’équipe a soutenu avec succès plus de 600 femmes micro-entrepreneuses.

MICROFINANCE SOCIALE : FANSOTO

FANSOTO a été créée par Entrepreneurs du Monde en 2016 dans la commune de Ziguinchor, pour répondre aux immenses besoins d’une population qui sort exsangue de 30 ans de conflit. L’Assemblée Générale constitutive de FANSOTO a officialisé la création de cette association de droit local à but non lucratif. La demande d’agrément a été déposée auprès des autorités locales. Les activités ont donc vite démarré : trente groupes ont déjà été créés et leurs 750 membres (98% de femmes) ont commencé les formations préliminaires à l’octroi du premier crédit.Un partenariat avec Handicap International permet d’appuyer les personnes vivant avec un handicap.

 

 Entrepreneurs du Monde au Ghana

MICROFINANCE SOCIALE : ID GHANA

Le contexte économique a été difficile en 2016 : la monnaie a continué de se déprécier fortement et l’élection présidentielle de fin d’année a provoqué beaucoup d’attentisme. Malgré tout, ID Ghana a connu de bons développements, notamment en fin d’année. Au total, elle a touché 12 334 familles en 2016, contre 10 849 en 2015. Ceci s’explique en partie par l’ouverture d’un nouveau centre de services à Kasoa, dans la Région Centrale, mais aussi par la belle dynamique de l’équipe ID Ghana, aujourd’hui totalement autonome.

 

 Entrepreneurs du Monde en Guinée

MICROFINANCE SOCIALE : WAKILI

Pendant le dernier trimestre 2016, Entrepreneurs du Monde a créé WAKILI pour offrir des services financiers et sociaux de proximité et de qualité aux familles qui vivent en situation de grande précarité dans les zones périphériques de la capitale Conakry. Dans certains de ces quartiers, la population a été décimée par le virus Ebola. Fin 2016, dans les quartiers de Matoto et Ratoma, se sont constitués les premiers groupes de micro-entrepreneurs, avides de recevoir les premières formations puis les premiers crédits.

 

Entrepreneurs du Monde au Myanmar (Birmanie)

MICROFINANCE SOCIALE : SOO

Créé en 2014, le programme SOO a connu une forte croissance en 2016. Il a ouvert une 3e et une 4e agence et servi au total 4 786 micro-entrepreneurs dont 88% de femmes. Pour contribuer à la sécurité alimentaire des plus pauvres, l’équipe a augmenté significativement son soutien aux fermiers vivant dans des villages isolés. Cette extension vers les paysans isolés a contribué à augmenter le besoin de fonds de crédit du programme puisque le montant moyen des premiers prêts dédiés aux activités agricoles est supérieur à celui des petits commerces (330 € contre 44 €).

 

Entrepreneurs du Monde au Vietnam

MICROFINANCE SOCIALE : ANH CHI EM

Depuis 2007,  Anh Chi Em (ACE), créé par Entrepreneurs du Monde, agit dans la province de Dien Bien. Cette province montagneuse du nord est la plus pauvre du Vietnam : plus de la moitié des familles, pour la plupart issues de minorités ethniques, vit en dessous du seuil de pauvreté. L’équipe leur offre des services financiers adaptés à leur petite activité agricole ou commerçante. La qualité des services s’illustre par un taux de fidélité de 85,7 %. En 2016, ACE a appuyé 6 174 micro-entrepreneurs et développé six nouveaux modules d’éducation financière sur l’importance de l’épargne, la bonne utilisation du crédit ou encore les droits des bénéficiaires.

 

Entrepreneurs du Monde aux Philippines

 MICROFINANCE SOCIALE : SEED

Au Sud de Manille (Cavite et Rizal), l’équipe de SEED a du mal à déployer la méthodologie d’Entrepreneurs du Monde et à atteindre le niveau d’efficacité requis pour servir correctement un nombre de bénéficiaires suffisant et avancer sur le chemin de l’autonomie. Nous avons donc travaillé avec elle en 2016 pour l’amener à simplifier ses process, rationaliser son organisation, recentrer son action sur certains quartiers et y déployer la méthodologie d’Entrepreneurs du Monde de manière systématique. Des progrès ont été réalisés mais devront s’accentuer en 2017 pour changer enfin d’échelle et atteindre l’autonomie à moyen terme.

 ACCÈS A L’ENERGIE : ATECO

En 2016, année pilote du projet, l’équipe a déjà équipé 200 familles en kits solaires grâce à un système innovant de « pay-as-you-go ». Les 4 agents ATECo. passent tous les jours dans les quartiers pour récolter les quelques pesos que chaque famille peut verser. Ces pesos correspondent à la consommation d’un, deux ou trois jours, mais sont enregistrés en réalité comme le remboursement modeste et régulier de leur équipement, dont ils deviennent ainsi propriétaires progressivement. Les agents, tous issus du bidonville et très engagés, sont en contact quotidien avec les familles : ils assurent l’installation, le service après-vente, la collecte et connaissent très bien désormais les familles, leurs besoins et les produits. L’équipe amorce déjà un important déploiement de l’activité.

 

Entrepreneurs du Monde au Cambodge

MICROFINANCE SOCIALE : CHAMROEUN

L’approche de groupe à responsabilité individuelle promue par Entrepreneurs du Monde donne d’excellents résultats dans tous les programmes où elle est en œuvre. Nous avions donc à cœur de la tester en 2016 dans le contexte cambodgien en créant un pilote. Nous espérions démontrer que des services de formation et d’accompagnement de qualité aideraient Chamroeun à mieux atteindre les familles les plus vulnérables et à assurer leur sortie de la précarité, tout en garantissant la viabilité de l’institution. Mais dans un contexte saturé d’acteurs de microfinance, les résultats sont mitigés et nous amènent à chercher une autre voie d’amélioration.

ACCES A L’ENERGIE / PTEAH BAITONG

Pteah Baitong (PB), créée il y a deux ans, travaille aujourd’hui dans 3 provinces du Cambodge. Le programme s’est bien développé en 2016, notamment dans une province reculée du pays composée de zones côtières et d’îles peuplées de pêcheurs. Ces communautés ont très peu accès au réseau électrique et sont isolées ; les atteindre coûte cher. L’équipe PB a donc construit un réseau de revendeurs communautaires pour toucher de manière efficiente et pérenne ces familles de pêcheurs en situation de grande précarité énergétique. 515 lampes et kits solaires ont été vendus.

 

Entrepreneurs du Monde en INDE

MICROFINANCE SOCIALE : STEP

STEP continue d’être un modèle exemplaire de la microfinance sociale selon Entrepreneurs du Monde. Malgré un contexte réglementaire, financier et sectoriel très compliqué, l’équipe a réussi à continuer son expansion : avec 7 agences, elle a appuyé 7 295 micro-entrepreneurs des bidonvilles les plus pauvres de Calcutta. Avec son équipe de travailleurs sociaux, ses centres de formation communautaires, ses formations sociales et économiques, et bien-sûr, son offre de prêts adaptée aux réalités des familles des bidonvilles, STEP continue à maintenir des taux de fidélité et de remboursement exemplaires, qui garantissent sa viabilité et sa pérennité. 4 995 séances de formation ont été organisées.

 

Les objectifs 2017 d’Entrepreneurs du Monde

Nos objectifs pour l’année 2017 sont ambitieux. Nous continuerons d’étendre nos services, notamment dans les zones rurales où l’enjeu est de taille pour la sécurité alimentaire et la réduction de l’exode rural. En faveur de l’accès à l’énergie, nous allons adapter le modèle « pay-as-you go » initié aux Philippines à nos autres programmes. En France, enfin, nous menons une étude pour évaluer la pertinence d’y déployer notre savoir-faire : nous pourrions ainsi soutenir l’entrepreneuriat des migrants.

Pour tout cela, votre soutien est essentiel. Continuons à agir main dans la main pour faciliter l’entrepreneuriat et l’accès à l’énergie des plus pauvres !

Partager