Au fil du temps – Au Togo, la microfinance pour diffuser une énergie propre

Au fil du temps – Au Togo, la microfinance pour diffuser une énergie propre

Source : Au fil du temps, la Newsletter de la Fondation Air Liquide de juin 2016

Entrepreneurs du Monde (EdM) est une association française créée en 1998 dont l’objectif est l’amélioration des conditions de vie des populations en grande précarité. Pour mener à bien sa mission, l’association soutient l’entrepreneuriat et l’accès à des produits à fort impact sanitaire, économique et écologique. Présente dans 12 pays, elle a déjà lancé des programmes d’accès à l’énergie dans 5 d’entre eux, dont un au Togo.

Un pays en grande précarité énergétique

Les 2/3 de la population togolaise vivent sous le seuil de pauvreté. Le pays présente les caractéristiques typiques d’un pays en développement : l’électricité n’est présente que dans 30% des foyers, la majorité des habitants utilisant des lampes à kérosène ou des lampes torches à piles et des modes de cuisson au bois. Les conséquences de ces modes de consommation sont nombreuses. Economiques d’abord, puisque les familles consacrent jusqu’à 25% de leur budget aux dépenses d’énergie. Sanitaires ensuite : les fumées émises sont responsables de l’insalubrité de l’air des logements et de maladies pulmonaires, dont les femmes sont les premières victimes. Ecologiques enfin, puisque la surconsommation de combustibles bois entretient la déforestation et l’augmentation de l’effet de serre.

Mivo Energie, promouvoir l’accès à l’énergie économique

Face à cette situation, « l’équipe d’EdM a commencé par mener une étude de marché en 2013 pour comprendre les contraintes des femmes » retrace Elarik Philouze, coordinateur de l’association au Togo. L’étude a confirmé les besoins en équipements de cuisson et d’éclairage économes et répondant aux normes de sécurité : foyers de cuisson améliorés, réchauds à GPL* et lampes solaires. L’association a alors créé Mivo Energie, un programme qui appuie des fabricants locaux, met en place un réseau de distribution, développe des so­lutions financières adaptées et organise des campagnes de sensibilisation, notamment à destination des groupements de femmes. Lancé en 2014, le réseau repose aujourd’hui sur 40 revendeurs, presque tous des femmes. « Notre objectif est bien de réduire l’utilisation de charbon de bois tout en mobilisant les communautés locales pour créer de l’emploi » ajoute Elodie Le Bachelier, chargée de développement Energie au sein d’EdM. La Fondation Air Liquide participe à l’aménagement de la boutique Mivo Energie à Lomé, à l’acquisition d’une moto pour le responsable commercial et à la poursuite de la campagne de sensibilisation.

Le relais du micro-entrepreneuriat féminin

L’émancipation professionnelle de ces femmes revendeuses est favorisée par un accompagnement financier qui vise à leur apporter des facilités de paiement et des dispositifs de micro-crédit en partenariat avec des institutions spécialisées. Ces solutions financières sont également proposées aux acheteurs des produits distribués par Mivo Energie. L’association ne demande pas de garanties mais accompagne les emprunteurs et leur propose des formations pour les aider à gagner leur autonomie. « Les premiers résultats sont très positifs, nous dénombrons 12 000 bénéficiaires pour le programme de micro-finance sociale constate Elarik Philouze. Nous souhaitons désormais étendre notre gamme de produits et notre zone d’intervention ».

Un travail à long terme

En 2015, l’équipe a également entamé un plaidoyer auprès des autorités togolaises sur la question de l’exonération fiscale des lampes et kits solaires : « les technologies d’accès à l’énergie restent en effet hors de portée de la plupart des ménages togolais, indique le coordinateur, ce sujet fait partie de nos priorités ». La mission finale de l’association est de mettre en place un modèle économique viable pour se retirer progressivement en laissant la place à des responsables locaux, comme c’est déjà le cas dans un projet équivalent mené au Burkina Faso.

Le mot du parrain

J’ai rencontré une équipe d’Entrepreneurs du Monde au Togo motivée et déterminée à atteindre les objectifs fixés, à savoir lutter contre la précarité des femmes et faciliter l’accès à une énergie économique et non nocive.

Alban Houngbedji, Air Liquide Togo

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.