Chiffres clé 2016

 

En 2016, avec 20 partenaires dans 11 pays : 143 000 bénéficiaires !

 

Activité 2016 d’Entrepreneurs du Monde par métiers

Microfinance sociale

15 institutions de microfinance
120 000 micro-entrepreneurs
86% de femmes

Les plus démunis entreprennent… nous leur faisons confiance !

Les plus pauvres, notamment les femmes, ne sont pas allés longtemps à l’école. Ils ont donc difficilement accès à un emploi salarié. Alors, ils entreprennent ! Ils démarrent un étal, une épicerie, un atelier et travaillent souvent 12 h par jour. Pour les aider à faire de ce travail une source de revenu et de progrès pour toute la famille, nous encourageons leur esprit d’entrepreneur !

En 2016, nous avons soutenu 120 000 micro-entrepreneurs dans 11 pays, avec 15 programmes et institutions de microfinance sociale (IMF). Nous leurs avons apporté un appui adapté à leur degré d’autonomisation :

2 programmes ont été créés en 2016 pour répondre à de forts besoins identifiés en Guinée et au Sénégal (en Casamance). Forts de l’expérience capitalisée ailleurs, nous avons démarré ces programmes sur les bons rails. Les premiers crédits seront octroyés en 2017.

9 sont en cours d’incubation : nous les avons aidés à se consolider au plan technique, légal, financier et à renforcer leur gouvernance.

4 étaient déjà autonomes et nous ont demandé un appui plus limité ou ponctuel, pour améliorer par exemple leur performance sociale ou renforcer leur gouvernance. Nous avons aussi mené une étude à Samar (Philippines), au Tchad et en Sierra Leone.

 

Favoriser l’émergence de TPE

1 programme
35 TPE soutenues

Certains micro-entrepreneurs passent le cap de la TPE… nous les formons !

Certains micro-entrepreneurs, davantage tournés vers la production que l’achat-revente, sont capables, avec ce type d’activité, de produire de la valeur ajoutée et de l’emploi. En Haïti, suite au séisme, nous avons décidé de les soutenir en leur apportant des formations plus poussées, un conseil à l’élaboration du plan d’affaires et un appui à la recherche de financement.

En 2016, l’équipe d’Haïti spécialisée dans l’appui aux TPE a continué d’encourager les activités de production et de services qui créent de la valeur ajoutée et d’emploi. Elle a accompagné des entrepreneurs directement mais aussi indirectement, en formant les tuteurs d’autres organismes soutenant des TPE.

Elle a aussi développé avec des établissements de formation professionnelle, un cursus pédagogique innovant sur l’entrepreneuriat. Le but est de donner aux jeunes, qui acquièrent dans ces centres des compétences techniques précieuses, les moyens et l’audace de créer leur entreprise à la sortie de leur école, avec notre soutien.

Nous avons également mené une étude des besoins au Sénégal, au Burkina Faso et au Togo. Cette étude a abouti à la décision de démarrer en 2017 un programme de soutien à la création de TPE et à l’emploi en entreprise, dans ces trois pays.

 

Donner accès à l’énergie

5 entreprises sociales
23 000 familles équipées

Des lampes et réchauds économes existent… nous en facilitons l’accès !

Faute de service public d’électricité et de gaz, les familles utilisent des réchauds rudimentaires et des lampes à piles ou à kérosène. Ces équipements absorbent jusqu’à 25% de leur budget et nuisent à leur santé : les fumées nocives qu’ils dégagent font 4 millions de morts par an. Ils ont aussi des conséquences dramatiques sur l’environnement : ils consomment beaucoup de charbon et émettent des gaz à effet de serre qui contribuent à la déforestation et au réchauffement climatique.

Dans 5 pays, avec 5 entreprises sociales, nous avons permis à 23 000 nouvelles familles de s’équiper de lampes et kits solaires, réchauds à gaz ou à bois/charbon améliorés.

En 2016, les entreprises sociales que nous incubons ont connu une forte croissance de leur portée. Au total, le réseau de 327 vendeurs microfranchisés et les 160 groupements et associations relais ont vendu 28 500 équipements de cuisson et d’éclairage efficaces.

L’année a été marquée aussi par des efforts importants en Recherche et Développement. Nous avons continué de tester de nouveaux modèles de réchauds et foyers et nous avons lancé avec succès un kit solaire innovant aux Philippines, avec une formule de « pay-as-you-go » (cf. p.20). Cette solution nous permet de rendre rapidement accessibles des équipements importants et de qualité, parce qu’elle évite de demander un investissement important aux familles des bidonvilles qui vivent au jour le jour, dans une précarité extrême.

Enfin, nous avons continué d’affiner le modèle économique des réseaux de microfranchise pour trouver le nécessaire mais difficile chemin vers la viabilité.

 

Transparence financière

Pour financer nos actions, nous faisons appel à la générosité des bailleurs de fonds publics et privés, et des particuliers.

86% de nos ressources financières sont consacrées à la réalisation de notre mission sociale sur le terrain.

En savoir plus

Partager