STEP célèbre le courage et le succès des femmes

STEP célèbre le courage et le succès des femmes

6 mars 2014

Samedi 1er mars 2014, dans un théâtre de Calcutta, Krishna ne retient pas ses larmes : « Merci », lance-t-elle, émue, à l’assemblée. « Krishna est plus qu’une bénéficiaire pour nous. Nous travaillons avec elle depuis longtemps et l’avons toujours soutenue. Elle est devenue une amie », témoigne un membre de STEP.

Krishna est l’une des 16 personnes primées par STEP, partenaire d’Entrepreneurs du Monde à Calcutta, à l’occasion de la journée internationale de la femme. STEP tenait en effet à honorer des femmes, parmi ses bénéficiaires, pour leurs succès réalisés en dépit des difficultés.

Devant une soixantaine de personnes, deux travailleurs sociaux de STEP ont animé la cérémonie. Tour à tour, ils ont appelé les lauréates, après avoir évoqué leur parcours et souligné leur détermination et ont remis à chacune son trophée.

Quand est arrivé le tour de Krishna, l’animateur a évoqué les débuts difficiles de cette femme entreprenante et tenace. Abandonnée par son mari et laissée sans ressources pour élever leur fils, Krishna a appris sur le tas le métier de couturière. Très vite, elle s’est accrochée à un rêve : ouvrir son propre atelier de couture. Le jour où Krishna a pu acheter sa première machine, avec ses économies et un microcrédit de STEP, elle a commencé à regarder l’avenir le front levé. La réputation de Krishna s’est vite faite; sa production et ses revenus ont augmenté, et Krishna a décidé d’investir dans deux machines à coudre supplémentaires. Après 7 microcrédits assortis de conseils individuels et de formations, son commerce se portait bien. Mais en 2011, son fils âgé de 22 ans déclare une leucémie. Krishna dépense ses économies dans les frais médicaux. En vain car le cancer emporte son fils en 2013. Cette épreuve la plonge dans une profonde tristesse, qu’elle parviendra pourtant à surmonter grâce, notamment, à l’équipe de STEP qui ne la lâche pas. Et en janvier dernier, à 50 ans, elle ouvre un institut de beauté en parallèle de sa première activité. Aujourd’hui, ses deux commerces se développent bien et Krishna a embauché une employée.

Soutenir et encourager les femmes, en développant leurs compétences

« Nous voulons encourager ces femmes, celles qui ont du se battre pour avancer, qui ont créé leur activité génératrice de revenus, tout en veillant au développement et à l’éducation de leur famille… Le but du trophée est surtout de valoriser leur détermination, de reconnaître leur succès. Nous voulons inspirer les autres bénéficiaires, leur donner du courage ! » explique le directeur de STEP.

11 femmes ont été récompensées pour avoir su maintenir leur activité alors qu’elles traversaient des difficultés ; et 5 autres pour avoir démarré un commerce après avoir été formées dans le cadre des centres de formation professionnelle créés et gérés par STEP. Ces formations sont animées par d’anciens bénéficiaires et permettent un véritable échange d’expériences.

Parmi ces dernières, Susmita raconte à l’assistance en recevant son trophée :

« J’avais un rêve, je voulais devenir esthéticienne, mais je n’avais aucune compétence dans le domaine. Un jour, un membre de l’association s’est rendu chez moi et m’a parlé des centres de formations. Grâce à STEP j’ai pu accomplir mon rêve. J’ai été formée, et maintenant je travaille en tant qu’esthéticienne. »

Des femmes dont un membre de la famille souffre d’un handicap ont également été soutenues ce jour-là, à l’occasion d’un atelier de sensibilisation au handicap. L’évènement s’est déroulé dans l’émotion et dans la joie, sous les applaudissements des bénéficiaires et des membres de l’association réunis à cette occasion.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.