Greniers agricoles communautaires : sécurité alimentaire au Sénégal

Greniers agricoles communautaires : sécurité alimentaire au Sénégal

Des greniers pour améliorer les revenus et la sécurité alimentaire des petits producteurs dans la région de Matam

72 % des ménages des zones rurales du Sénégal pratiquent l’agriculture

50 % d’entre eux vit dans une situation d’insécurité alimentaire élevée ou de sécurité alimentaire limite.

 

Depuis 10 ans, les productions agricoles au Sénégal ont baissé, en raison de déficits pluviométriques très importants. De plus,tous les agriculteurs d’une même région produisent en même temps la même chose et n’ont ni système de stockage,ni camion. Ils sont donc acculés à vendre au même moment, au même endroit,aux mêmes négociants. Cette surproduction temporaire sans stockage conduit à la perte d’une grande partie des denrées (20 à 60%) et à la vente à prix bradé de l’autre partie. Cette situation aggrave l’insécurité alimentaire des consommateurs et des petits producteurs.

Des solutions pour lutter contre l’insécurité alimentaire

Greniers alimentairesDes solutions de conservation efficaces  et de financement permettraient à ces petits producteurs de stocker une partie de leur production et de la revendre aumoment le plus favorable. Les infrastructures de stockage existantes sont rares et mal conçues : souvent bâties en ciment et toit detôle, avec de grandes ouvertures, elles induisent des températures très élevées, d’importants courants d’air chaud desséchant les produits et une forte luminosité favorisant le mûrissement. Les solutions de financement (crédit stockage) sont aussi très rares.

 

La proposition d’Entrepreneurs du Monde :

  • Des greniers de qualité Des greniers simples, innovants et efficaces vont maintenir les récoltes dans l’obscurité et à température rafraîchie (20/25°), jour et nuit.
  • Des formations Les petits producteurs vont bénéficier de formations à l’amélioration des sols,l’agroécologie et la gestion d’activités génératrices de revenus.
  • Des solutions commerciales Le choix des meilleurs outils existants va permettre de suivre l’évolution des prix de marché, de grouper et de transporter les produits agricoles.
  • Un accompagnement financier
    Les petits producteurs vont accéder à des microcrédits pour financer les campagnes agricoles et la période de stockage et développer une activité génératrice de revenus de contre-saison.
  • Un modèle économique viable
    Une entreprise sociale va organiser et pérenniser le stockage et la commercialisation des produits agricoles.

Greniers agricoles communautaires : les atouts

La baisse du prix des équipements solaires

Grâce à la baisse considérable des prix des équipements solaires, nous allons équiper les greniers d’un système performant de rafraîchissement fonctionnant à l’énergie solaire.

Notre présence forte auprès des producteurs

Entrepreneurs du Monde apporte depuis plusieurs années un accompagnement complet (services financiers,formations adaptées) à des
petits producteurs au Burkina Faso, au Myanmar, au Vietnam et au Sénégal, notamment dans la région de Matam, dans le cadre de la Coopération Décentralisée : depuis 2008, elle a soutenu 530 projets concernant plus de 2 000 bénéficiaires.
Depuis 2016, Entrepreneurs du Monde incube au Sénégal l’institution de microfinance FANSOTO. Celle-ci accordera et gérera les avances aux agriculteurs pendant la période où ils stockent leur production.

Une famille au Sénégal

Un pilote sur deux greniers

Après la consultation des populations concernées et une pré-étude de marché (modèles architecturaux et économiques, équipements solaires), nous entrons maintenant dans la phase 2 du projet :

Mars 2018 à mars 2019

• Conception technique : choix dumode de construction et de l’équipement solaire, puis construction.
• Sélection du modèle économique à tester : achat-revente de la production, location d’un espace de stockage, etc.
• Analyse des systèmes de vente et de transport à proposer après le stockage : vente individuelle, négociation et transport collectifs, etc.
• Étude approfondie sur les besoins de renforcement des petits producteurs en techniques de production dans les filières porteuses.
• Conception et mise en oeuvre d’une offre d’accompagnement et de formation en gestion et techniques agricoles.

Avril à juillet 2019

• Premier stockage de 50 t d’oignons.
• Premiers crédits stockage pour les agriculteurs.
• Microcrédit et formation pour les activités génératrices de revenu complémentaires.
• Ajustements techniques pour maximiser la conservation et le suivi de l’évolution des prix.

Août à mars 2020

• Vente de la production, redistribution des bénéfices.
• Ajustements techniques et économiques, modélisation du plan d’affaires.
Stockage d’autres récoltes(choux, pommes de terre, carottes,etc.) et de semences.

Après mars 2020

Montage du plan d’affaire de l’entreprise,création juridique et recherche de financement pour le lancement.

 

Lire la fiche programme complète

 

Les partenaires du programme

Partenaires greniers agricoles communautaires

Le budget de la première année de ce pilote est de 150 000 €. Convaincue de l’enjeu de ce projet, la Coopération monégasque s’est déjà engagée fortement à nos côtés mais nous cherchons d’autres partenaires pour compléter le financement de cette première année et préparer solidement l’avenir.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.