La Croix, 22/05/2017, En Haïti, renouveler l’accès à l’énergie en soutenant l’économie

La Croix, 22/05/2017, En Haïti, renouveler l’accès à l’énergie en soutenant l’économie

Journaliste : Léa Picard
Source : La Croix, le 22 mai 2017

 

« À Haïti, le charbon est encore très utilisé pour le chauffage et la cuisson. La société Palmis Enèji s’est donnée pour mission de créer un réseau de revendeurs de matériel énergétique sûr, écologique et économique.

Bougies, lampes à kérosène, foyers à charbon… Ces techniques rudimentaires d’éclairage et de cuisine sont le quotidien des trois quarts de la population en Haïti. Privés d’électricité, les habitants sont obligés d’utiliser ces méthodes qui font des ravages, entre déforestation et fumées nocives.

Présente en Haïti depuis 2005 pour des actions de microfinance sociale, l’association française Entrepreneurs du Monde a décidé de s’attaquer à la question, en proposant à la population des moyens moins énergivores. C’est ainsi qu’est née l’idée du programme Palmis Enèji, en 2008.

« C’était devenu indispensable. Les lampes à gaz fournissent un éclairage trop faible qui abîme les yeux des jeunes. Et l’utilisation abusive du bois et du charbon entraîne une déforestation majeure, explique Jean-Farreau Guerrier, coordinateur en Haïti des programmes pour Entrepreneurs du Monde. Là où on trouvait des forêts il y a encore trente ans, il n’y a maintenant plus rien. C’est d’autant plus grave que ça provoque souvent des inondations. »

Soutien à l’économie locale

Palmis Enèji veut proposer des kits et lampes solaires, des foyers améliorés, utilisant 30 à 40 % de charbon de bois en moins, et des réchauds à gaz, qui polluent beaucoup moins dans les intérieurs que le charbon de bois ou le bois de chauffe.

Les promoteurs du projet ne veulent cependant pas se contenter d’une logique caritative. Leur objectif est de créer un vrai système entrepreneurial à long terme. « Nous nous appuyons sur un réseau de revendeurs franchisés haïtiens indépendants. Ils nous achètent du matériel avec un crédit à taux zéro, explique Thomas Thivillon, responsable du pôle Énergie chez Entrepreneurs du Monde. Ils peuvent ensuite revendre le matériel à la population dans leurs propres points de vente. »  » [Lire la suite]

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.