Nafa Naana : Accès à l’énergie au Burkina Faso

Nafa Naana : Accès à l’énergie au Burkina Faso

L’utilisation d’équipements de cuisson et d’éclairage rudimentaires et de mauvaise qualité a des conséquences économiques, sanitaires et environnementales dramatiques. Les plus démunis y engouffrent une part importante de leur budget et respirent des fumées nocives qui font tous les ans autant de victimes que le sida et le paludisme réunis. Par ailleurs, le recours massif à la biomasse pour la cuisson sur ces équipements peu efficaces contribue à la déforestation.

Enfin, la précarité énergétique affecte particulièrement les femmes : elles sont chargées de l’approvisionnement en bois et charbon et sont les plus exposées aux fumées toxiques.

Sa mission : faciliter l’accès à une énergie moderne et économique

Entrepreneurs du Monde a créé NAFA NAANA (« Le bénéfice est arrivé » en langue locale) en 2012 pour rendre accessibles des solutions modernes et efficaces : lampes solaires, réchauds à gaz et foyers améliorés économes en combustible. Ces équipements ont un impact immédiat sur la santé, le budget et l’environnement des familles : ils améliorent leurs conditions de vie et contribuent à réduire leurs dépenses, la déforestation massive et la pollution de l’air intérieur.

La méthodologie de Nafa Naana

L’équipe contribue au développement du tissu économique local : elle a créé une gamme, une marque et un réseau de revendeurs franchisés et travaille en partenariat avec des associations, des groupements de femmes, etc. Elle sensibilise les populations, promeut les produits et met en place des mécanismes financiers (épargne, crédit, paiement échelonné) à tous les niveaux de la chaîne de production et de distribution.

 

Lire la fiche programme complète

Équipes et bénéficiaires témoignent

Les partenaires financiers de Nafa Naana

Logo AFD

Région Auvergne Rhône-Alpes

OFID

Logo L'OREAL

Fondation Lord Michelham of Hellingly

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.