Aminata, bénéficiaire YIKRI au Burkina Faso

Aminata, bénéficiaire YIKRI au Burkina Faso

À OUAGADOUGOU, avec notre programme YIKRI

Aminata veut faire de son futur restaurant une référence dans le quartier !

Tous les jours depuis 10 ans, dans son restaurant de rue, Aminata prépare le déjeuner pour ses voisins et les ouvriers des chantiers voisins. Elle vend aussi de l’eau fraîche et du sirop d’hibiscus aux enfants qui sortent du collège d’à côté.

Une activité plus sûre que le commerce

Avant, elle était couturière. Mais pour payer la scolarité de ses enfants et les médicaments pour son jeune enfant tombé malade, elle a dû mettre sa machine à coudre en location. Elle a alors commencé un commerce de pagnes mais cette vente se fait souvent à crédit et ne lui permettait pas d’entretenir sa famille de manière régulière.

Alors Aminata a commencé cette activité de restauration, plus sûre, plus stable. Au début, elle louait un local en ville, mais le loyer était trop cher. Elle a donc décidé de construire son propre abri et de l’équiper. C’est sommaire mais c’est à elle !

De l’énergie pour surmonter les difficultés

Aminata déploie beaucoup d’énergie pour mener son activité. Par exemple, comme son quartier de la périphérie de Ouagadougou ne bénéficie pas des services d’électricité et d’eau de la municipalité, elle doit aller acheter de la glace tous les jours.

Un nouvel espoir

Aminata a entendu parler de Yikri par Marie-Madeleine, l’animatrice venue présenter les services de formation, épargne, crédit à l’association des femmes du quartier dont Aminata est membre.

Avec Yikri, elle espère pouvoir faire un vrai restaurant, plus attractif, et devenir une référence dans le quartier.

Des formations, un esprit d’équipe

Elle et ses consoeurs ont déjà participé aux quatre séances de sensibilisation initiale, qui permettent de voir clair dans la gestion de leur activité. Aminata est trésorière du groupe. Très impliquée, elle met un point d’honneur à faire participer chacune des membres lors des réunions Yikri. En faisant ainsi tomber les inhibitions, chacune peut profiter au maximum des débats et échanges d’expériences, aller de l’avant dans son activité, et donc dans sa vie.

Bientôt un premier crédit

Son premier dossier de demande de crédit vient d’être monté avec Marie-Madeleine. Ca y est : le projet d’Aminata est en route !

 

Soutenez notre action

Lire d’autres témoignages

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.