Assilassimé : Microfinance sociale au Togo

Assilassimé : Microfinance sociale au Togo

7 agences en 2017

26 110 micro-entrepreneurs soutenus en 2017

95% de femmes en 2017

Un programme de microfinance sociale pour les personnes marginalisées

Assilassimé (« Main dans la main » en langue locale éwé) a été créée en 2012 par Entrepreneurs du Monde pour les personnes marginalisées . Le programme travaille en partenariat avec 21 associations et des groupes de quartier qui soutiennent des publics particulièrement vulnérables : des personnes vivant avec un handicap ou avec le VIH (PVVIH), des veuves, des filles mères, des femmes portefaix, etc. Il leur apporte des services financiers (microcrédit) et non financiers (formation, appui individualisé, référencement social). Ce soutien complet permet à l’ensemble de la famille de gagner en autonomie.

Assilassimé est la seule institution de microfinance au Togo à ne demander ni garantie, ni caution personnelle et à s’adapter à chaque situation. conseil, de crédit et d’éducation à l’épargne. Les microentrepreneurs progressent au sein de groupes de quartier (660 groupes aujourd’hui). Dans l’enquête de satisfaction menée en 2017, 99% des bénéciaires se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits des services.

Assilassimé est aujourd’hui une structure associative de droit togolais. Elle a obtenu son agrément pour exercer ses activités de microfinance en août 2015.

Proximité avec les bénéficiaires

Bénéficiaire AssilassiméEn 2016, Assilassimé a presque doublé le nombre de micro-entrepreneurs appuyés notamment grâce à son développement vers les quartiers défavorisés et excentrés de Lomé. En 2017, le programme a ouvert deux nouvelles agences en périphérie de la capitale. Il projette aussi d’en ouvrir une en milieu rural

Pour être au plus prêt des bénéficiaires, Assilassimé a renforcé son service social : des travailleurs sociaux ont été recrutés et 627 femmes ont bénéficié de leurs services d’écoute et d’orientation en 2017. Parmi elles, 339 ont été référées vers des organismes pouvant les aider à régler un problème de violence conjugale, de santé, d’éducation, etc

Priorité aux plus fragiles

L’équipe travaille avec 24 associations qui appuient des personnes vivant avec un handicap ou avec le VIH, des veuves, des mères célibataires… L’ONG Christian Blind Mission (CBM) a formé les managers d’Assilassimé à l’inclusion financière des personnes handicapées et a assuré l’impression d’outils de formation. Enfin, avec l’ONG CRIPS, l’équipe a accompagné des personnes vivant avec le VIH en milieu rural.

 

Lire la fiche programme complète

Les partenaires financiers d’Assilassimé

En 2017, Assilassimé a été soutenue par ses partenaires réguliers comme l’Agence Française de Développement, la Ville de Paris, la Bank of Africa, la fondation Mérieux, la fondation Lord Michelham et un fonds qui souhaite garder l’anonymat.
Le besoin en fonds de crédit a été couvert par des prêts accordés par la SAS Micronance Solidaire, la plateforme de prêt en ligne Kiva et par des dons de l’association Don Boule de Neige et de la fondationWhole Planet.
Christian Blind Mission, une ONG oeuvrant avec les personnes handicapées, a rejoint les partenaires techniques et financiers d’Assolassimé.

 

Partenaires Assilassimé

Pour étendre son action vers les zones rurales, Assilassimé cherche de nouveaux partenaires financiers.
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.